Dans la collection de ALIBABA 
95 

Applique ornementale

circa 1867
Bronze galvanique
17 x 17 cm (6,69 x 6,69 in.)

Description

Applique similaire a celles figurant sur le meuble de Fremiet et Diehl conservé a New york au Metropolitan

Inscriptions / Signatures

Non

Commentaire

Element de fremiet qui ne figure que sur le médailler du Metropolitan

A propos de Emmanuel Fremiet

Emmanuel Frémiet, né à Montrouge le 6 décembre 1824 et mort à Paris le 10 septembre 1910, est un sculpteur français. Il est célèbre pour le Monument à Jeanne d'Arc à Paris et pour le Monument à Ferdinand de Lesseps à Suez. Il est le beau-père de Gabriel Fauré. Par sa tante Sophie Fremiet, il est le neveu et l'élève du sculpteur François Rude, dont Louis Frémiet, père de Sophie, fut le maître. Parallèlement à ses œuvres monumentales commandées par l'État, il est reconnu comme un excellent sculpteur animalier réaliste. Emmanuel Frémiet se consacre surtout aux statues équestres. Il débute comme lithographe scientifique (ostéologie) et travaille dans l'atelier des peintres de la morgue. En 1843, il envoie au Salon une étude de gazelle, prélude à une production prolifique. Son Ours blessé et son Chien blessé sont acquis par l'État pour le musée du Luxembourg à Paris en 1850. Au cours des années 1850, Frémiet produit des œuvres sur le thème de Napoléon. Il expose des bronzes représentant des bassets de Napoléon III au Salon de 1853. De 1855 à 1859, il exécute une série de statuettes à sujet militaire pour l'empereur. Il réalise le Monument à Napoléon Ier en 1868 et celui de Louis d'Orléans en 1869 (château de Pierrefonds). En 1874, il conçoit le premier Monument de Jeanne d'Arc, érigé place des Pyramides à Paris.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter