29 

Coupe "Trois Principes" en grès céladon

1975
Grès émaillé
Pièce unique
6 cm (2,36 in.)
Ø 22 cm (8,66 in.)
Prix sur demande

Description

Coupe en grès tournée et sculpté à décor « trois principes » en relief sous émail céladon bleu avec un point peint à l’or par Fance Franck.
Provenance : Collection Comtesse Diane de Castellane, France.

Inscriptions / Signatures

Signature monogramme.

Commentaire

Publiée et répertoriée dans le catalogue : Franck, (F.), FANCE FRANCK, Poteries et Porcelaines de 1968 à 1976, Musée des Arts Décoratifs de la Ville de Bordeaux, Hôtel de Lalande, 39, rue Boffard, exposition 22 novembre 1976 - 15 janvier 1977, p. 37, n° 58.

A propos de Fance Franck

Fance Franck est une céramiste américaine née en 1927 en Alabama et morte à Paris le 5 août 2008. Fance Franck commence par suivre des études de poésie contemporaine française et anglaise à Harvard. Elle ouvre son premier atelier à New York dans le Village où elle fréquente Jasper Johns, Rauschenberg, John Cage, Merce Cunningham… En 1950, après avoir fait l'expérience de la sculpture en terre lors de son premier séjour à Paris, elle étudie à l'École des beaux-arts de Boston. C'est en 1957 que Fance Franck rencontre Francine Del Pierre avec qui elle fonde, trois ans plus tard, l'atelier de la rue Bonaparte qui deviendra un lieu de travail et de rencontres, connu d'un cercle d'amateurs et de collectionneurs, telle Fina Gomez, et où se retrouveront les directeurs des musées internationaux et de grands maîtres potiers comme Bernard Leach, Shōji Hamada et Michael Cardew (en), mais également des écrivains comme Pierre Lecuire ou Marguerite Yourcenar, et des peintres comme Sergio De Castro. Fance Franck fait ses débuts en céramique en s'inspirant fortement de l'œuvre de Francine Del Pierre, dont elle est le premier disciple. Leurs pièces sont, en règle générale, montées au colombin (et non pas tournées). Elles porteront cette technique à un degré très élevé, arrivant à créer des céramiques d'une légèreté incomparable.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter