Dans la collection de AH 
9 

Etagere

1903
162 x 61 x 43 cm (63,78 x 24,02 x 16,93 in.)

Description

Majorelle etagere in various woods.

Inscriptions / Signatures

Unsigned

Commentaire

Piece commissioned by family from Bergen, Norway in 1903. The marquetry probably shows the islands outside Bergen (Øygarden). Model resembles one that is e.g. owned by the V&A museum in London. However, the V&A is larger in size (182 cm vs. 162 cm). Lot 84 in Christie's sale, South Kensington, October 28, 2014.

This is what the V&A museum writes about their cabinet: "This cabinet was shown at the Exposition Universelle in Paris in 1900. It helped to establish Louis Majorelle as the leading maker of furniture in the fashionable Art Nouveau style. He had taken this up in about 1890, under the influence of another Nancy designer and cabinet-maker, Emile Gallé (1846-1904).

Plants and flowers inspired Majorelle's designs, and the stylised natural forms and whiplash curves decorating this cabinet are typical of his work. The unusual form, which has no real historical predecessor, helps to highlight the tree motif that grows from the base. Majorelle's family business in Nancy made a number of closely similar cabinets, usually for well-off middle-class clients, and often as part of a suite of furniture. Another cabinet, of very similar overall form, is in the V&A collection, museum number 1997-1900.

In this design Majorelle specified a variety of woods, both home-grown and imported from tropical areas. The cabinet-makers cut them with great skill to exploit the visual effects of different grains and growth patterns."

A propos de Louis Majorelle

Louis-Jean-Sylvestre Majorelle, usuellement Louis Majorelle (Toul, 26 septembre 1859-Nancy, 15 janvier 1926), était un ébéniste et décorateur français du mouvement Art nouveau de l'École de Nancy, dont il fut également vice-président. En 1861, son père, Auguste Majorelle (1825-1879), lui-même concepteur et fabricant de meubles, déménage avec sa famille de Toul à Nancy. C'est là que Louis y finit ses études initiales avant d'aller en 1877, et pour deux ans, à l'École des beaux-arts de Paris, dans l'atelier du peintre Aimé Millet1. À la mort de son père, il arrête son cursus et revient à Nancy pour surveiller la fabrique familiale de faïence et de meubles . Cela l'occupe pour le reste de sa vie. Le 7 avril 1885, Majorelle épouse Marie Léonie Jane Kretz, la fille du directeur des théâtres municipaux de Nancy. Leur seul enfant, Jacques Majorelle, qui deviendra le peintre de l'Atlas, naît le 7 mars 1886 à Nancy. Le bâtiment de l'entreprise Majorelle, conçu par l'architecte de l'École de Nancy Lucien Weissenburger, était situé au 6, rue du Vieil-Aître, dans la partie ouest de Nancy. Dans les années 1880, Majorelle y fabriquait des copies de meubles de style Louis XV, qu'il a exposées en 1894 à l'Exposition d'Art décoratif et industriel de Nancy mais, influencé par le fabricant de verres et de meubles Émile Gallé (1846-1904), il donne à sa production une nouvelle direction.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter