Dans la collection de AH 
309 

Vase

circa 1890
Stoneware
17 cm (6,69 in.)

Inscriptions / Signatures

Carries

A propos de Jean-Joseph Carries

Il effectue son apprentissage de modeleur estampeur chez un sculpteur d’objets religieux, Pierre Vermare à partir de 1868, il étudie parallèlement, lorsque l'occasion se présente, à l'école des beaux-arts de Lyon, sur les conseils de son maître. Il y révèle rapidement sa personnalité et découvre l’art gothique dans les musées et églises ; en particulier le portail gothique de la cathédrale Saint-Jean, qu'il voit tous les jours et le Musée des arts décoratifs de Lyon dans lequel il admire tous les dimanches les moulages en plâtre du monastère de Brou. Il quitte l'atelier de Vermare au bout de deux ans et travaille seul jusqu'à la fin de l'année 1873. part s'installer à Paris en janvier 1874 où il devient temporairement l'élève de Dumont et reçoit des conseils de la part de Falguière et Lehmann. Il échoue au concours d'admission à l'Ecole des Beaux-Arts et travaille donc seul, selon sa propre inspiration. Durant ces années, Carriès est avant tout reconnu pour ses portraits et vit de ce type de commandes, ce qui ne l'empêche pas d'expérimenter des formes assez audacieuses et directement issues de son imaginaire. Le Guerrier, autoportrait imaginaire de l'artiste en conquistador espagnol.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter