Dans la collection de AH 
207 

Vase

circa 1900
20 cm (7,87 in.)

Inscriptions / Signatures

Dalpayrat 950

A propos de Pierre-Adrien Dalpayrat

Pierre-Adrien Dalpayrat, né le 14 avril 1844 à Limoges (Haute-Vienne), où il est mort le 10 août 1910, est un céramiste français, l'un des plus importants représentants du renouveau de la céramique européenne la fin du xixe siècle. Dalpayrat fréquente à partir de 1859 l'école de dessin, puis l'école pratique de peinture sur porcelaine de Limoges. Cette formation acquise, il entre à la faïencerie Jules Vieillard et Cie à Bordeaux, ville où il épouse Marie Tallerie le 17 mai 1866. En 1873, il quitte cette fabrique pour rentrer à Limoges où il est embauché chez Léon Sazerat (1831-1891). En 1874, il reprend la route et travaille aux faïenceries Ashwin à Valentine. Un an après, il entre à la faïencerie Fouquet à Toulouse. C'est là que naîtra sa fille Julie en 1878. Il quitte cette faïencerie en 1876 ou en 1878 pour prendre la direction de la fabrique de François Blanc à Monaco. En 1885, il accompagne Léopold Magnat et sa femme. Ils quittent François Blanc et vont s'installer à Menton. Après le tremblement de terre de 1887 qui détruit leur atelier, il retourne chez Léon Sazerat à Limoges. En 1889, il ouvre sa propre faïencerie à Bourg-la-Reine. Il s'installe d'abord aux nos 5 et 7 Grande-Rue (actuels nos 31 et 33 avenue du Général-Leclerc), là se trouve également la fabrique de Jules Edouard et d'Ernest-Louis Carron, puis ils annexeront le no 9.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter