Dans la collection de ALIBABA 
227 

Vase à la fleur et au noeud blanc

circa 1950
Pièce unique
26 cm (10,24 in.)

Description

Vase ventru en verre gris fumé à décor émaillé d'une fleur et d'un nœud blanc.

Commentaire

Provenance : collection particulière d'une ami proche de Maurice Marinot

A propos de Maurice Marinot

Maurice Marinot, né le 20 mars 1882 à Troyes, où il est mort le 8 février 1960, est un artiste peintre et artisan verrier français. Maurice Marinot est issu d'une famille de bonnetiers, il convainc en 1901 ses parents de l'envoyer à l'École des beaux-arts de Paris où il intègre l'atelier de Fernand Cormon. Le maître le remarque d'abord, puis le juge trop original et le renvoie pour « non conformisme dangereux ». En 1905, Marinot expose ses peintures avec les fauves au Salon des indépendants puis au Salon d'automne. En 1911, il visite la verrerie cristallerie des frères Eugène et Gabriel Viard. Il est alors séduit par les contrastes entre les couleurs, le chaud et le froid, le jeu de la lumière et le feu. Il continue de peindre et ses tableaux sont plus sombres (tels les portraits de Marcelle ou de Florence). À partir de 1912, Marinot consacre la majeure partie de son temps à la verrerie. Il commence à concevoir des bols, des vases et des bouteilles, puis il peint des émaux sur la surface. Au départ, ses verres sont fins et émaillés. Par la suite, Marinot fabrique des verres plus épais : il considère ses verreries comme de vraies sculptures. Certaines de ses techniques sont demeurées inconnues. La première exposition de ses œuvres de verrerie est organisée en 1913

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter